LA MOBILISATION S’AMPLIFIE DANS LA MÉTROPOLE DU NORD

Plusieurs milliers d’opposants réclament le départ de Michel Martelly, dans les rues du Cap

Photo Gérard Maxineau

Dopé par le radicalisme ambiant et le succès de cette mobilisation qui a particulièrement ciblé la famille présidentielle accusée de corruption, le Sénateur Moïse Jean-Charles, l’un des fers de lance du mouvement, annonce, pour lundi prochain, une grève générale dans la métropole du nord

Publié le jeudi 27 septembre 2012

Plusieurs milliers de manifestants ont défilé jeudi dans les rues du Cap-Haïtien (environ 275 km au nord de Port-au-Prince) où ils ont, pour la première fois, exigé la démission du Président Michel Martelly tout en continuant à soutenir des revendications sociales portant sur la hausse galopante des prix des produits de première nécessité et les risques de famine en Haïti.

Troisième grande mobilisation antigouvernementale enregistrée dans le nord en deux semaines, la marche de protestation s’est déroulée sans incidents majeurs avec, comme l’un des principaux chefs de file, le Sénateur Moïse Jean-Charles qui a lancé pour lundi prochain un mot d’ordre de grève de 24 heures, dans la deuxième ville du pays.

Appuyés par plusieurs personnalités de la classe politique et de la société civile à l’échelle régionale, les manifestants ont sillonné la Cité cristophienne sur fond de slogans hostiles au chef de l’Etat et à son régime. Ils ont accusé l’ancien chanteur « Sweet Micky », au pouvoir depuis mai 2011, de pratiquer une politique d’exclusion, l’autoritarisme, la corruption et de conduire le pays à la ruine en encourageant le népotisme.

Photo Gérard Maxineau

Sophia et Olivier Martelly, l’épouse et le fils du dirigeant haïtien, responsables chacun d’une commission présidentielle disposant d’énormes ressources, ont été pointés du doigt pour leur implication présumée dans des détournements de fonds au détriment du trésor public. « Madame Martelly veut de l’argent, le fils de Martelly veut de l’argent alors que le peuple crève de faim et ne peut pas envoyer ses enfants à l’école », scandait une foule en colère, au milieu d’un imposant dispositif de sécurité.

Cette manif a également favorisé de grandes réconciliations entre, d’une part, Moïse Jean-Charles et le représentant départemental de l’Organisation du peuple en lutte (OPL), Elusca Charles, à couteaux tirés depuis des années, et de l’autre, entre le parlementaire et l’ex-Député Hugue Célestin qui l’avait accusé dans l’assassinat de son frère.

Seul incident à signaler, des jets de bouteilles contre les manifestants qui ont conduit à l’arrestation de quatre individus.

Présente sur le parcours, Kettly Julien, la responsable de l’Institut mobile d’éducation démocratique (IMED) s’est félicitée de l’attitude professionnelle de la police vis-à-vis des protestataires qui, souligne-t-elle, sont des citoyens qui dénoncent à bon droit la détérioration de leurs conditions de vie. Toutefois, la dirigeante de l’organisation des droits humains a regretté la détention prolongée de plusieurs personnes appréhendées lors d’une précédente manifestation, la semaine dernière.

A l’issue de cette mobilisation qui a davantage galvanisé les anti-Martelly et poussé beaucoup de manifestants vers la radicalisation, le Sénateur Jean-Charles -devenu une figure incontournable de l’opposition au Parlement- a annoncé pour lundi une journée de grève locale visant à obtenir le départ du chef de l’Etat. spp/Radio Kiskeya

http://radiokiskeya.com/

Une réflexion sur “LA MOBILISATION S’AMPLIFIE DANS LA MÉTROPOLE DU NORD

  1. De Laleu Martel Hurbain dit :

    C’était toujours comme ça, en Haïti « ote-toi pour que je m’y mette ». Je crois pas en aucun mouvement en Haïti. L’intention de la majorité des haïtiens qui dirige le pays, pour ne pas dire tous, c’est de mettre l’agent du pays dans leurs poches, personne n,a envisagé d’apporter aucun changement pouvant améliorer les conditions de vie de la population haïtienne. Les haïtiens au pouvoir et les aspirants au pouvoir sont tous des dilapidaires de fonds.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s