Nouveau chef du parquet ou prochaine victime expiatoire du système ?

Gérald Norgaisse : Nouveau chef du parquet ou prochaine victime expiatoire du système ?

Gérald Norgaisse

Après le passage express d’Elco Saint-Armand, le substitut a été nommé commissaire du gouvernement a.i en vue de combler le vide laissé par la révocation au parfum de scandale de Jean Renel Sénatus qui continue d’écorner l’image du régime dont le nom du ministre de la justice, Jean Renel Sanon, est associé au narcotrafic et à la pédophilie.

Après le chassé-croisé de vendredi ayant donné lieu à toutes sortes de supputations et à une grande confusion sur le départ de Me Elco Saint-Armand, auteur d’un passage-éclair de 24 heures au parquet, c’est finalement Me Gérald Norgaisse qui devient le nouveau commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince.

Le secrétaire d’Etat à la communication, Guyler Delva, a confirmé la nouvelle après avoir pourtant déclaré lui-même, dans un premier temps, que celui qui devait être le successeur de Me Jean Renel Sénatus avait été démis de ses fonctions et remplacé par Me Jean-Claude Dabrésil.

Finalement, il n’en a rien été.

Norgaisse, qui faisait partie jusque là des substituts assistant le commissaire en chef au parquet, devient, en un peu plus d’un an, le septième titulaire de ce poste considéré comme le plus stressant et incertain en Haïti, sous l’administration Martelly.

M. Delva s’est, par ailleurs, refusé à commenter les graves accusations d’implication présumée dans le narcotrafic et la pédophilie portées par l’ancien chef du parquet contre le ministre de la justice, Me Jean Renel Sanon, peu après l’avoir entendu dire qu’il avait mis fin à ses services pour insubordination et corruption.

Sénatus, qui a clairement suggéré que l’influent membre du gouvernement Martelly/Lamothe fréquenterait les milieux interlopes de la drogue et entretiendrait des relations avec des mineures, a également dénoncé la tentative de Sanon et de son prédécesseur Josué Pierre-Louis, actuel président du Conseil électoral permanent contesté, de lui faire procéder à l’arrestation de près d’une quarantaine de personnes opposées au régime de Michel Martelly.

Sur la liste se trouveraient les noms de Mes Newton Saint-Juste et André Michel, deux jeunes avocats du barreau de Port-au-Prince qui enlèvent le sommeil au chef de l’Etat en soutenant des accusations de corruption répétées contre son épouse Sophia et leur fils Olivier, ordonnateurs de facto en tant que numéros un de deux commissions présidentielles mobilisant d’énormes ressources.

Me Sanon nie toute implication dans un projet de rafle d’opposants, mais n’avait toujours pas réagi samedi à la double suspicion que laisse planer sur lui son ancien subalterne.

Dans l’opinion publique, beaucoup restaient surpris du renvoi brutal de Me Jean Renel Sénatus, l’ex-commissaire « zokiki », qui avait la cote particulièrement auprès des parents en raison de son engagement ferme en matière de rétablissement des bonnes mœurs mises à rude épreuve par la délinquance juvénile.

Ce scandale de trop -qui contraste nettement avec la volonté proclamée du pouvoir de contribuer au renforcement de l’état de droit et de la démocratie- éclabousse l’entourage immédiat du chef de l’Etat déjà confronté à des manifestations antigouvernementales en cascade axées sur la hausse spectaculaire du coût de la vie et la tendance à l’autoritarisme du régime. spp/

Source: Radio Kiskeya

Septième commissaire en seize mois

Auteur:C.G

Un vrai sac d’embrouilles au parquet de Port-au-Prince, symbole de l’instabilité. Sept commissaires du gouvernement en mois de deux ans, trois nominations en moins de vingt-quatre heures. Gérald Norgaisse sera finalement le vrai successeur de Jean-Renel Sénatus, terreur du phénomène « zo kiki » (délinquance juvénile), révoqué sans ménagement.

Annoncé comme le septième des commissaires du gouvernement qui se sont succédé à la tête du parquet de Port-au-Prince, en moins vingt-quatre heures, Me Jean-Claude Dabrésil ne sera ni nommé ni installé, en raison de son indisponibilité. Le gouvernement a jeté finalement son dévolu sur Gérald Norgaisse, a confirmé le secrétaire d’Etat à la Communication, Joseph Guyler C. Delva. « Jusque-là substitut commissaire au parquet de Port-au-Prince, Me Norgaisse sera installé ce samedi », a confié le secrétaire d’Etat dans un entretien téléphonique avec Le Nouvelliste.

Le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Jean Renel Sanon, en pleine guerre par médias interposés, revient désormais sur le choix de Elco Saint-Armand dont l’installation à la va-vite a réveillé de vieux démons – qui remontent à 2001. A l’époque substitut commissaire, il a été démis de ses fonctions par le ministre de la Justice d’alors, Garry Lissage, pour corruption présumée. « Ces rumeurs ont joué un rôle dans la décision de remplacer Me Saint-Armand au lendemain de son installation », a encore confié Guyler C. Delva au cours de l’entretien accordé au journal. Même si Elco Saint-Armand, a nuancé le secrétaire d’Etat, n’a pas été condamné par un tribunal administratif ou de droit pénal.

Nommé et installé à la cloche de bois, Elco Saint-Armand, jusqu’à la mi-journée, tenait encore à son fauteuil de commissaire du gouvernement de Port-au-Prince en dépit des vieux démons réveillés par ses détracteurs. « Je ne suis pas révoqué jusqu’à la présente minute. Je suis resté attaché à la politique pénale du gouvernement », a lancé celui qui a établi son propre record à la tête du parquet de la capitale. Moins de vint-quatre heures comme commissaire du gouvernement.

C’est le deuxième coup manqué du gouvernement de Laurent Lamothe souvent pressé de trouver des remplaçants. Le ministère des Affaires sociales, le mois dernier, a été contraint de revenir lui aussi sur une installation suscitant des remous à la direction de la Caisse d’assistance sociale.

Si le gouvernement maintient son dernier choix, Gérald Norgaisse, originaire des Gonaïves, deviendra le septième commissaire du gouvernement en mois de deux ans de la présidence de Michel Martelly.

Source: http://www.lenouvelliste.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s