LE PARTI FUSION DES SOCIAUX DÉMOCRATES HAÏTIENS OPPOSE UNE FIN DE NON-RECEVOIR À MARTELLY

Évoquant la tentation autocratique du président Martelly et son enfermement dans un unilatéralisme dangereux, le Parti Fusion des Sociaux-Démocrates Haïtiens oppose une fin de non-recevoir à une invitation du chef de l’état pour une rencontre dont l’objet était la tenue des élections

 

Lettre ouverte au Président Joseph Michel Martelly

Monsieur le Président de la République,

Le Parti Fusion des Sociaux-Démocrates Haïtiens (FUSION) a pris connaissance de la note circulaire en date du 8 août 2013, dans laquelle vous exprimez votre détermination à rencontrer les chefs des Partis Politiques au Karibe Convention Center le mercredi 14 Août 2013 en vue de réfléchir sur les élections. La FUSION se trouve dans l’obligation de vous faire connaître qu’elle n’y participera pas pour la simple et bonne raison qu’elle ne croit pas que la démarche que vous proposez permettra de sortir notre pays de l’impasse dans laquelle il se trouve.

Le Parti Fusion des Sociaux-Démocrates Haïtiens croit dans les vertus du dialogue comme moyen de résolution des conflits. C’est cette croyance qui nous a portés à vous proposer dès votre accession à la présidence de rassembler tous les acteurs politiques et sociaux en vue de trouver un accord politique ou un pacte de gouvernabilité pour prévenir les crises multiples et bien prévisibles au-devant desquelles nous allions, compte tenu des conditions plus que discutables qui vous ont conduit à la tête de l’état. Par ailleurs, le Directoire du parti pense que la manière dont vous aviez organisé une rencontre similaire au mois d’aout 2012, qui s’était résumée à des monologues successifs, était une erreur à ne pas répéter en vue de créer les conditions pour un dialogue constructif et fructueux.

En considérant le climat délétère qui a entouré la publication des amendements à la constitution, la formation du Collège Transitoire du Conseil Electoral Permanent (CTCEP), le traitement réservé au projet de loi électorale élaboré par le CTCEP et votre entêtement à vouloir nommer personnellement un Directeur Général pour une institution électorale indépendante, organisme que les constituants ont voulu indépendant du pouvoir exécutif, le Directoire du parti croit que la situation est trop préoccupante pour que l’on perde du temps dans des opérations de communication. Les crises multiples auxquelles nous sommes confrontés menacent la stabilité du pays et risquent de prendre une forme antagonique voire violente.

La FUSION veut participer à des élections libres, honnêtes et démocratiques. Elle vous propose, Monsieur le Président, de créer les conditions pour un dialogue franc en vue de construire un consensus aussi large que possible sur toutes les questions qui agitent aujourd’hui le landerneau politique. Il faut pour cela commencer par s’entendre sur un agenda, des objectifs et des modalités d’organisation des débats.
Monsieur le Président, l’intérêt du pays vous commande de ne pas céder à la tentation autocratique et de ne pas vous enfermer dans un unilatéralisme dangereux. Il est encore possible d’éviter le pire. La FUSION reste disponible pour tout dialogue permettant d’aboutir à un accord politique ou à un pacte de gouvernabilité dans les meilleurs délais.

Espérant que la présente retiendra votre meilleure attention, la Fusion vous prie, Monsieur le Président de recevoir ses patriotiques salutations

Edmonde Supplice Beauzile

Présidente

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s