Des interpellateurs interpellés !

par Marvel Dandin

Les Sénateurs de l’opposition disposent-ils des moyens nécessaires au renvoi, d’un seul coup, de 3 Ministres du Gouvernement Martelly/Lamothe ?

Disposeront-ils du quorum indispensable au moment du vote ? Car, selon la Constitution, la motion de censure est votée à la majorité du corps, soit 16 Sénateurs.

ÉCHAPPATOIRES ÉVENTUELLES

Peut-être qu’en posant les deux premières questions, nous anticipons sur l’événement. Qu’est-ce qui nous autorise déjà à croire que les Ministres en question se présenteront au Sénat ? N’est-il pas envisageable qu’une énième fois, le Gouvernement boude une convocation du Parlement. Justement… Quid de celle, très récente, du Ministre de la Planification et de la Coopération Externe, en l’occurrence M. Laurent Lamothe, qui se trouve être en même temps Premier Ministre ?

Il ne faut pas écarter, à la dernière minute, une demande de report. Sous quelque prétexte que ce soit…

RETOMBEES DU « RENVOI » DES INTERPELLES ?

L’autre problème est que, dans le cas de leur renvoi par le Sénat, personne ne sait combien de temps les Ministres en question resteront à leur poste pour « liquider les affaires courantes ». On a en effet beaucoup d’exemples de ces « affaires courantes » qui deviennent des « affaires mourantes » tant elles agonisent.

Mais, il y a plus : qui garantit à nos chers Sénateurs qu’en renvoyant les 3 Ministres en question, leurs remplaçants seront plus en odeur de sainteté ? Que le Gouvernement changera son fusil d’épaule en devenant moins répressif, plus respectueux de la légalité constitutionnelle et démocratique, moins intolérant, plus ouvert à l’opposition et à tous les secteurs, moins dépendant de l’étranger, plus transparent, moins gaspilleur et prédateur ?

Le renvoi de ces 3 Ministres va-t-il nous donner un tandem Martelly/Lamothe moins docile face aux dominicains arrogants et racistes ? Plus digne face aux Nations-Unies en ce qui concerne leur choléra dévastateur ?

Le renvoi éventuel des trois Ministres portera-t-il Martelly/Lamothe et leur « back-up » international à s’engager finalement sur la voie d’élections démocratiques avec un organisme électoral crédible et indépendant, dans un délai raisonnable et consensuel ?
L’interpellation pourrait-elle amener le Gouvernement en place à concevoir des programmes sociaux moins mystificateurs, aux objectifs confus et aux résultats insignifiants par rapport à l’immensité des besoins d’une population qui languit et agonise ?

Certes que non. L’interpellation ne devrait pas nous amener à ces revirements spectaculaires qui seraient plus que des miracles, si on comprend bien la ligne idéologique et politique de l’équipe au pouvoir. Mais, elle peut tout de même, cette interpellation, servir à grand-chose :

si les interpellateurs, pédagogiquement, documentent leurs interventions et soumettent à la population des données irréfutables sur la mauvaise gouvernance, la corruption et l’irresponsabilité qu’ils dénoncent.

l’interpellation peut être utile si elle aide à invalider la propagande tonitruante, insipide et scandaleuse sur les programmes sociaux et les réalisations en matière d’infrastructures ;

elle peut servir à quelque chose si elle aide la population à comprendre comment les contrats sont octroyés, qui en bénéficie, les avantages des uns et des autres, haïtiens et étrangers (dominicains pour la plupart), la qualité et la durabilité des résultats obtenus dans divers domaines.

l’interpellation, si elle se tient, devrait aussi aider à identifier tous les acteurs internationaux (Gouvernements, Ambassades, Firmes, Agences, ONG, bailleurs) qui soutiennent les dirigeants actuels dans leur mode de gestion, dans leur refus de faire avancer le processus démocratique et leur obstination à violer systématiquement le principe de la séparation des pouvoirs.

Utile, cette interpellation devrait être conçue dans le but de forcer la Présidence à prendre plus au sérieux le dialogue initié avec les parlementaires par le biais des Présidents des bureaux du Sénat et de la Chambre basse.

INTERPPELLATION : REMISE EN QUESTION

Il faudrait une interpellation qui interpelle mieux que des Ministres, mais à la fois d’autres acteurs-clé de différents secteurs et l’ensemble du système mis en place par Martelly/Lamothe. Et bien avant eux. S’il en est ainsi, on ne devrait pas éviter d’interpeller [au sens large] des Parlementaires, en particulier les Députés de la majorité présidentielle et leurs acolytes du Sénat dont la responsabilité dans les problèmes actuels est indiscutable ; devraient être également interpellés [au sens large] le cartel de magistrats rétrogrades tapis au sein du CSPJ sous la houlette d’un personnage dont l’âge aurait dû dicter des comportements, moins abjects, plus honorables ; l’équipe de conseillers déclarés ou clandestins du Chef de l’Etat qui le conduisent sciemment à l’échec ; tous ceux qui montent aux créneaux pour justifier l’injustifiable, notamment dans le récent dossier de Me André Michel.

Par toutes ces questions, nous interpellons en fait les interpellateurs par rapport à la mission salutaire qui devrait être la leur en ce moment difficile de la vie nationale ! L’interpellation qu’il faut aujourd’hui devrait être synonyme de « remise en question » d’un système qui a fait son temps et dont, nombre des interpellateurs font également partie. Mal heureusement. Qu’ils sachent que la Nation a les yeux fixés sur eux !

Marvel Dandin

Source: http://www.radiokiskeya.com

Une réflexion sur “Des interpellateurs interpellés !

  1. Darguste dit :

    Je ne comprends rien de cette constitution. Ma question est-ce que les Sénateur peuvent révoquer un Ministre ou des ministres.Ou bien de voter contre tout le gouvernement en un mot contre le premier ministre pour qu’il n y a plus de gouvernement pas de premier P.M. pas de gouvernement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s